Le service de restauration des pichoui de la ville de Nice

Un repas de qualité

La Ville de Nice contribue à l’éducation nutritionnelle et gustative de vos enfants en proposant au quotidien des recettes variées.

Une politique d'achat exigeante

La recherche de la qualité au quotidien s’appuie notamment sur une politique d’achat exigeante garantissant sécurité et qualité optimales.

Label Rouge

La quasi-totalité des viandes utilisées sont certifiées Label Rouge, garantissant saveur et meilleure qualité gustative au cœur des assiettes : toutes les viandes fraîches de boucherie (bœuf, veau, agneau, porc) le poulet et la dinde.

La qualité supérieure des produits Label Rouge est garantie par les exigences définies dans les cahiers des charges et est vérifiée régulièrement par des tests sensoriels réalisés auprès de panels de consommateurs et/ou de jurys d’experts.

Les produits Bio

Consciente des enjeux majeurs de la protection de l’environnement, la Ville de Nice s’engage à introduire des produits bio dans la constitution des repas.

A ce jour, un minimum de 55% de produits bio est présent dans les repas des enfants des crèches et 38% dans les repas des enfants des écoles.

Par ailleurs, tous les fruits et légumes servis aux enfants des écoles maternelles volontaires dans le cadre de l’opération «Un fruit pour la récré » sont Bio.

Les circuits courts : recours aux produits de saison

Chaque année, le service de la restauration scolaire propose aux convives des « Fraises de Carros ». La majeure partie des fruits frais sont disponibles en circuit court : poire de la Haute-Durance, clémentines de Corse, Kiwis de l’Adour…
Côté légumes, concombres, tomates et courgettes sont issus principalement de la Région, voire des départements limitrophes à celle-ci.

Le fait-maison 

En plus des produits de qualité, la cuisine centrale développe ses propres recettes pour le plat principal.

Les spécialités locales, pissaladière, pizza, truccia ou encore les plats plus traditionnels, soupes, tartes salées, gâteaux, sont préparés par les cuisiniers.

Les poissons frais

30 % minimum de poissons frais sont en moyenne servis aux enfants dans les restaurants scolaires : saumon, lieu et cabillaud (sauf bébé).

Une spécificité unique en restauration collective et à laquelle veille la Ville de Nice.

L’élaboration des menus

Chef Ratatouille propose des plats adaptés à l’âge et aux besoins des convives, de 4 mois à 11 ans, en veillant :

  • à la variété
  • à la qualité nutritionnelle des produits
  • aux fréquences d’apparition des plats
  • à la taille des portions servies,

Les repas préparés s'appuient sur les recommandations nutritionnelles nationales.

La diététicienne de la cuisine centrale élabore les menus par période de 2 mois, qui sont ensuite soumis à la Commission des Menus pour validation.

Crèches

La Ville de Nice a opté pour

  • 3 composantes pour les Bébés (plat protidique, soupe et purée de fruits),
  • 4 composantes pour les Moyens (plat protidique, double garniture, produit laitier et dessert à base de fruits),
  • 5 composantes pour les Grands (même structure que le menu des Moyens mais avec la présence d’une entrée).

Ecoles

La Ville de Nice a opté pour 5 composantes aux enfants en élémentaires (entrée, plat protidique et plat accompagnement, produit laitier, dessert) alors que les enfants de maternelles se voient proposer une à deux fois par semaine, des repas à 4 composantes. Le principe est de respecter l’équilibre alimentaire des menus, avec a minima : une crudité (légume ou fruit), un féculent (entrée, accompagnement ou dessert), un plat protidique et un produit laitier.

La commission des menus : un plus pour les assiettes !

C’est l’adjoint au maire à l’Education,  Jean-Marc Giaume, qui préside et siège parmi les représentants de parents d’élèves, syndicats des enseignants et du personnel municipal, diététiciennes, cuisiniers et membres des services Education, Santé et Restauration scolaire. Réunis tous les 2 à 3 mois, les membres de la commission échangent sur la restauration : les nouveaux plats et produits, les spécificités comme le « fait maison », les spécialités des menus, la satisfaction des convives. 
 

Satisfaction des convives

Afin de pouvoir faire constamment évoluer la prestation sont mis en place :

  • Au quotidien, un suivi de l’appréciation des plats servis aux enfants par les économes des écoles, avec une analyse mensuelle par le service de la restauration scolaire,
  • Une fois par an, une enquête de satisfaction réalisée auprès des enfants et des parents
    • les repas servis,
    • les conditions d’accueil dans les restaurants scolaires niçois,
    • le fonctionnement de la restauration scolaire,
    • l’offre proposée,
    • la qualité du service.