Le service de restauration des pichoui de la ville de Nice

La santé des enfants

La prestation assurée est guidée par des règles de santé publique.

Des repas adaptés aux besoins des enfants

La Ville de Nice a déjà adopté, depuis la reprise en régie, tous les éléments nécessaires préconisés par le décret n°2011-1227 relatif à la qualité nutritionnelle des repas servis en restauration scolaire, complété par l’arrêté du 30 septembre 2011, publié au Journal Officiel de la République Française, afin de viser à l’équilibre nutritionnel des repas et veiller à la lutte contre l’obésité.

Chef Ratatouille propose donc des plats adaptés à l’âge et aux besoins des convives, tout en veillant à la variété, à la qualité nutritionnelle des produits, aux fréquences d’apparition des plats et à la taille des portions servies, en conformité avec les recommandations nutritionnelles nationales.

Les menus respectent et vont au-delà des recommandations du Programme National Nutrition Santé (PNNS) et du GEMRCN.

Ceux-ci définissent des exigences à respecter en matière de restauration scolaire qui visent à améliorer la qualité nutritionnelle des repas, en fixant notamment :

  • le grammage des préparations afin de les adapter aux besoins nutritionnels et à l'âge de chaque catégorie de convives,
  • la fréquence de service des plats,
  • l’équilibre des menus.

La Ville de Nice, engagée de longue date dans la lutte contre l’obésité, plus particulièrement pour les enfants, a anticipé les mesures adoptées par décrets et arrêtés, et ce dès la reprise en régie directe de la restauration scolaire.

Pour élaborer les menus la Ville de Nice va au-delà des recommandations du GEMRCN :

  • interdiction d'utiliser des graisses hydrogénées dans le cadre de la production,
  • privilégier un choix de produits dont le rapport entre protéines sur lipides est > 1 ( P/L > 1),
  • respecter une fréquence hebdomadaire d’apparition des viandes rôties de 1ère catégorie,
  • limiter l’apparition de produits frits et de produits sucrés dans les menus et dans les plats,
  • présenter un fruit ou un légume cru à chaque repas.

Equilibre nutritionnel des repas

Ainsi, le texte indique qu'afin d’atteindre l’objectif d’équilibre nutritionnel des repas servis par les services de restauration scolaire, sont requis :

  • « 4 ou 5 plats proposés à chaque déjeuner, dont nécessairement un plat principal comprenant une garniture et un produit laitier »
  • « Le respect d’exigences minimales de variété des plats servis » : L’arrêté fait référence à une fréquence de présentation des plats sur 20 repas consécutifs. La Ville de Nice respecte cette fréquence.
  • « La mise à disposition de portions de taille adaptées » : L’arrêté fait référence aux grammages des produits prêts à consommer préparés par des fournisseurs extérieurs. La totalité des préconisations concernant les grammages des portions servies sont déjà appliquées par la Ville de Nice et par ses fournisseurs.
  • « La définition de règles adaptées pour le service de l’eau, du pain, du sel et des sauces » : L’arrêté précise que l’eau et le pain sont mis sur table à volonté ; le sel et les sauces ne sont pas mis à disposition des enfants sur les tables.